Thème : « Climat et biodiversité, modélisation et incertitudes »

Source : Lied
Titre :

Séminaire thématique du mardi 15 janvier 2019

Résumé

L’opportunité unique qu’apporte la démarche scientifique à nos sociétés de comprendre leur environnement et d’emprunter des trajectoires durables est actuellement largement neutralisée par l’inertie socioéconomique, voire le laxisme  politique vis-à-vis du changement climatique. Ce constat ne doit pas figer la recherche mais bien l’inciter à renforcer la connaissance, l’éthique scientifique et la communication commandant d’interroger sans cesse les causes d’erreur potentielles, et les possibles angles morts.

En tout cas, malgré les approximations sur les phénomènes physiques et les incertitudes face à la complexité de la biogéochimie planétaire, les modèles climatiques ont réussi à convaincre de l’urgence d’agir. Quelle est la Physique embarquée dans ces modèles pour gérer la complexité des rétroactions entre climat et Biosphère ? Comment la connaissance de l’écologie utilise-t-elle et nourrit-elle la compréhension du futur climatique ? Comment d’autres modélisations à l’interface entre ressources et prospérité humaine pourraient-elles s’en inspirer ?

Intervenants

1ère partie : Hervé Le Treut (Physicien et Climatologue, Directeur de l’Institut Pierre-Simon-Laplace, Paris, Sorbonne Université)

2ème partie : Luc Abbadie (Écologue, directeur de l’IEES, Paris, Sorbonne Université)

3ème partie : Débat

Videos

Thème : « Climat et biodiversité, modélisation et incertitudes »

Thème : « Climat et biodiversité, modélisation et incertitudes »